Les Zèbres d'Ile-de-France

Le Zèbre de mois : Othmane Khaoua et le projet UP Sceaux

Le Zèbre de mois : Othmane Khaoua et le projet UP SceauxOthmane Khaoua, Conseiller municipal délégué à l’économie sociale et solidaire à la Ville de Sceaux, a participé au développement du premier réseau social territorial des acteurs du changement, dont il nous explique ici les contours.

Titulaire d’une Maîtrise des Sciences de Gestions, d’un DESS en Management et d’un Master en Prospective et Stratégie des organisations, Othmane KHAOUA est Consultant Formateur en Stratégie et Management des organisations et enseigne l’Innovation et l’entrepreneuriat social à l'Université de Paris Sud Saclay. En plus de son activité professionnelle et de son mandat d’élu local, il est également Vice-président du Réseau national des collectivités Territoriales pour l'Economie sociale (RTES), membre du Comité national de normalisation AFNOR ISO 26000 "Responsabilité sociale et environnementale (RSE) et Développement durale" et membre du comité des Hauts-de-Seine de Financement des entreprises sociales (FINES) géré par le fond territorial France Active .

- Comment vous est venue l’idée d’UP Sceaux ?

J’ai toujours été très engagé dans la vie associative de ma ville. En 2007, j’ai rencontré Philippe Laurent, le Maire de Sceaux, et fait le choix de rejoindre son équipe. Lorsque la Ville a crée une délégation à l’Economie Sociale et Solidaire, c’est tout naturellement que j’ai souhaité relever ce défi. Militant du « bien vivre ensemble », j’ai pour mission de mobiliser l’intelligence collective. De cette envie est venue la démarche de construire un écosystème, en collaboration avec UP Campus du Groupe SOS, qui favorise l’émergence de l’innovation sociale : « Sceaux Valley ». Il fédère de nombreux partenaires et les accompagne dans leurs projets et leurs mises en œuvre. L’objectif est d’identifier les initiatives, d’échanger et de co-construire.

- Concrètement, combien d’utilisateurs compte ce réseau social? Les résultats sont-ils à la hauteur des espérances?

Up Sceaux permet de mobiliser tous les acteurs ayant envie de s’investir pour le territoire. Six mois après son lancement, le 1er juin 2015, il compte déjà 200 inscrits et 70 projets à impact social positif. C’est très satisfaisant. Citoyens ou institutions, ses membres proposent des idées, échangent, «brainstorment», et lancent des appels à compétences autour de leur projet. C’est donc un réseau qui décloisonne, mobilise l’imagination citoyenne et l’intelligence collective d’un territoire au service du territoire. C’est un véritable outil de management de l’innovation territoriale au service du bien commun. Il permet d’accompagner tous les acteurs du changement. Par la suite, nous espérons que cette initiative sera dupliquée et adaptée ailleurs, pour qu’elle puisse faire converger de façon harmonieuse et efficace les politiques publiques et les différentes initiatives créatrices de valeur sociale. Il faut faire ensemble pour bien-vivre ensemble.

Vous pouvez vous informer ou vous inscrire sur le réseau UP Sceaux en vous rendant à cette adresse : http://up-sceaux.org/ 

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn