Le Salon des Maires d'Ile-de-France

L'INRAP a décerné le Trophée " Territoire de demain " à la Société du Grand Paris

INRAPEn prémices à la 9ème édition des Journées Nationales de l'Archéologie qui ont eu lieu les 15, 16 et 17 juin, l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives), organisait le 11 juin sa première grande soirée annuelle dans les locaux de l'Institut du Monde Arabe...

L'INRAP a décerné le Trophée " Territoires de demain " à la Société du Grand Paris

INRAP

Légende photo : De gauche à droite : Olivier Peyratout, Directeur général adjoint de l'INRAP, Bernard Cathelain, membre du Directoire de la Société du Grand Paris, Dominique Garcia, Président de l'INRAP, Pierre Astruc, Secrétaire général de GRTgaz, Daniel Guérin, Directeur général de l'INRAP. (Photo INRAP)

En prémices à la 9ème édition des Journées Nationales de l'Archéologie qui ont eu lieu les 15, 16 et 17 juin, l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives), organisait le 11 juin sa première grande soirée annuelle dans les locaux de l'Institut du Monde Arabe. Une soirée qui a réuni près de 300 personnes et au cours de laquelle 4 trophées ont été remis à des partenaires de l'INRAP afin de souligner leur engagement en faveur de l'archéologie préventive.

Parmi les 4 récipiendaires, la Société du Grand Paris s'est vu remettre le Trophée " Territoires de demain " pour avoir " pleinement intégré l'archéologie préventive au projet majeur du Grand Paris express (...) avec des fouilles qui ont permis d'apporter des données nouvelles sur ce territoire ".

Compte tenu de l'importance des travaux d'aménagement des cinq prochaines années et du nombre de chantiers prévus, la Société du Grand Paris et l'INRAP se sont rapprochés dès 2014 afin de définir les conditions de réalisation par l'Institut des opérations de diagnostics archéologiques susceptibles d'être prescrites par l'État. Une convention de partenariat scientifique et culturel a été signée. Elle définit les conditions de réalisation par l'INRAP des diagnostics archéologiques prescrits par l'État sur les futures emprises des chantiers du Grand Paris Express. La Société du Grand Paris attache une grande importance à ces opérations d'archéologie préventive, qui " apportent des données nouvelles et utiles pour cerner l'identité, le fonctionnement et la trajectoire du territoire dans lequel se développe le projet du Grand Paris ".

C'est Bernard Cathelain, qui, au nom de la Société du Grand Paris, a reçu le Trophée " Territoires de demain " par Pierre Astruc, Secrétaire Général de GRTgaz, l'un des mécènes des Journées Nationales de l'Archéologie.

Lors de la remise du Trophée, Bernard Cathelain a déclaré que le Grand Paris Express était certes un projet qui s'inscrivait dans le futur " mais on ne construit pas le futur sans le passé. Entre les nouvelles gares et les ouvrages annexes, le Grand Paris Express représente plus de 300 chantiers engagés en surface, et autant d'opportunités de détecter de potentielles découvertes archéologiques. Au cours des derniers mois, des chantiers de fouille menés à Vitry-sur-Seine (94) et à Chelles (77) ont mis à jour des vestiges patrimoniaux d'intérêt. "

Les autres lauréats des Trophées de l'INRAP :

- Le Syndicat Mixte pour l'aménagement et la gestion des eaux de l'Aa (SmageAa) a reçu le Trophée " Développement durable " (Remis par Bouygues Travaux Publics) ;

- La Ville de Saint-Dizier (52) a reçu le Trophée " Éducation Artistique et Culturelle " pour son programme pédagogique innovant (remis par le Groupe Capelli) ;

- La société A-Corros a reçu le Trophée " Recherche et développement " pour son partenariat public / privé inédit (remis par le Groupe Demathieu Bard).

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn